LOIRE ATLANTIQUE
lundi 19 septembre 2005
En musique sur les pas du chef breton
À Nantes, la fête du canal de l'unité évoque Barbe-Torte
Devant la cathédrale de Nantes, le groupe Poeuvr et Seu joue devant les marcheurs de la fête du canal de l'unité.
Dimanche, Nantes était une des cinq villes bretonnes accueillant la fête du canal de Nantes à Brest, le canal de l'unité.

Pouvr et Seu

Devant la cathédrale de Nantes, le groupe Poeuvr et Seu joue devant les marcheurs de la fête du canal de l'unité.

Ne pas confondre avec une démonstration pour l'unité de la Bretagne administrative. Même si, devant la cathédrale de Nantes, le drapeau breton flotte au-dessus du cortège, gros de 250 personnes. « Nous ne nous situons pas sur le terrain politique », explique Mélanie Guyomard, à l'origine de la fête du canal de l'unité. La manifestation pour la Bretagne à cinq départements, elle aura lieu le 1er octobre à Saint-Nazaire.

En attendant, les animations proposées hier dans cinq villes bretonnes ont avant tout un caractère culturel. À Nantes, elles associent histoire et musique. Menée par un sonneur du bagad de Nantes, la balade suit les traces d'Alain Barbe-Torte, met en scène le chef breton délogeant, en 937, les Vikings de Nantes.

Elle débute par le quartier des Hauts-Pavés par lequel le guerrier arriva. Elle emprunte la rue du Pré-Nian, rappelant la prairie où campaient les hommes du nord. Elle découvre la plaque commémorative installée en 1937, à l'occasion du millénaire de la victoire d'Alain Barbe-Torte, l'un des fondateurs de Nantes avec l'évêque Félix. Les marcheurs s'arrêtent place Dumoustier, où il fut inhumé dans la collégiale Notre-Dame. Devant la cathédrale, le guide a noté qu'avec Barbe-Torte, Nantes devenait la capitale de la Bretagne pour une très longue période... Il n'en dira pas plus sur la période contemporaine.

Le cours d'histoire se poursuit sur le pavé, les carnets de notes sont de sortie. Des participants esquissent quelques pas de danse avant de rejoindre la scène musicale et le forum associatif de la culture bretonne. Cette année encore la fête du canal de l'unité s'appuie sur les Journées du patrimoine, mais la question de la date est posée, reconnaît l'organisatrice, constatant qu'une partie de ses troupes est également mobilisée par d'autres animations.

Marc LE DUC.